A CANNES, LE NEUF COÛTE JUSQU’À 10.000 EUROS LE MÈTRE CARRÉ

Rendement : de 1 à 12%
Prix moyen dans l’ancien : 6.000 euros le m 2 en centre-ville.
Prix moyen dans le neuf : prévoir jusqu’à 10.000 euros le m 2 .

 

 

Avec ses congrès et ses festivals, la Croisette ne désemplit pas six mois sur douze. « En optant pour une petite surface dans la “Banane”, à louer à la nuitée, l’investisseur est sûr de viser juste », résume Hervé Sayaque, gérant de Home Clefs Properties. Rentabilité possible : de 8 à 12%. Ce 17 mètres carrés, rue Jean-Jaurès, acheté 106.000 euros, rapporte ainsi 12.500 euros de loyers annuels. Une location saisonnière est aussi envisageable à la Bocca. A la Verrerie, par exemple, les deux-pièces de moins de 30 mètres carrés se louent 400 euros la semaine, pour 10% de rentabilité.

Moins contraignante, la location à l’année permet de percevoir entre 5 et 7% de rendement. Rue Louis-Nouveau, dans le secteur de Montfleury, ce 22 mètres carrés, récemment cédé à 117.000 euros, se loue 560 euros par mois (soit 5,7% de rendement). A la Bocca, un deux-pièces donnera 6,5%. A l’inverse, oubliez le neuf, aux prix trop élevés (au moins 6.000 euros le mètre carré) au regard des loyers pratiqués. Comme les parkings, facturés 40.000 euros en cœur de ville, pour 4,5% de rentabilité.

Voir l’article sur Capital

Article Capital Sept 2017 :

Article  septembre 2014

Article septembre 2012

Article septembre 2011